Accueil > Isolation combles > Quelle isolation pour les combles perdus ?

Quelle isolation pour les combles perdus ?

par

L’isolation des combles est primordiale dans une maison d’habitation. En effet, la toiture représente entre 25% et 30% des déperditions d’une maison. Selon le type de combles de votre maison, techniques d’isolation diffèrent. Dans un premier temps, nous allons donc définir à quoi correspondent des combles perdus. Ensuite, nous allons nous intéresser aux différents types d’isolation, aux isolants que l’on peut utiliser. Enfin, nous verrons les règles à respecter pour bénéficier d’une bonne isolation.

Isolation combles, comment reconnaître des combles perdus ?

Les combles correspondent à l’espace situé sous la toiture et il en existe deux types. On distingue les combles perdus, également appelés combles non aménageables ou combles visitables, et les combles accessibles, également appelés combles aménageables ou combles habitables.

Les combles perdus, comme leur nom l’indique, ne peuvent pas être habités. En effet, le plancher de ces derniers n’est pas porteur. De plus, la faible hauteur et l’espace occupé par la charpente rendent impossible leur aménagement. Les combles perdus sont accessibles par une trappe ou directement par la toiture.

isolation combles perdus explication professionnel

Isoler des combles perdus : quelle technique ?

Dans un comble perdu, afin de stopper au maximum les déperditions de chaleur, c’est le plancher qui devra être isolé. Pour ce faire, il existe principalement deux techniques d’isolation :

  • L’isolation par soufflage ou épandage d’un isolant en vrac : cette technique, facile et rapide à mettre en oeuvre. Elle permet une isolation des combles dans les moindres recoins et la suppression d’un maximum de ponts thermiques.
  • L’isolation en rouleaux ou panneaux d’isolants : l’isolation en rouleaux nécessite une main d’oeuvre plus importante, car, pour une bonne mise en oeuvre, de nombreuses découpes sont nécessaires. Pour supprimer au maximum les ponts thermiques, il faut préconiser la mise en place de 2 couches croisées.

De nos jours, il faut privilégier l’isolation par soufflage. Elle est plus efficace pour le traitement des ponts thermiques et car sa mise en oeuvre est beaucoup plus rapide. Le coût des travaux est donc moins élevé et le retour sur investissement beaucoup plus rapide.

Combles perdus, quel isolant choisir ?

Il existe un grand nombre d’isolants qui possèdent chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Parmi les plus utilisés pour l’isolation de combles perdus, on peut citer :

  • Les laines minérales : laine de verre, laine de roche
  • Les isolants naturels : liège, fibre de bois, chanvre, laine de mouton, laine de coton, ouate de cellulose …

Afin d’éviter de possibles problèmes d’humidité, il est préférable de ne pas mélanger les types d’isolants. Ainsi si votre isolation actuelle est composée de laine de verre ou de laine de roche, il est conseillé de rester sur ce type d’isolant si vous souhaitez renforcer l’isolation.

Si vous souhaitez utiliser un isolant naturel, il est préférable de procéder au préalable à la dépose de l’isolation actuelle.

isolation des combles par Eco Atlantique

Quelle est la meilleure isolation de combles perdus ?

L’efficacité d’une isolation se mesure dans sa capacité à stopper ou ralentir les déperditions de chaleur et cette efficacité se mesure en résistance thermique. Dans la réglementation thermique RT2012, la résistance thermique à appliquer pour l’isolation des combles perdus est égale à R8. En comparaison la norme en rénovation est R7.

Selon le type d’isolant et ses performances, l’épaisseur à appliquer sera plus ou moins importante mais l’efficacité devra toujours être au moins égale à R7, notamment pour obtenir la prime énergie. En hiver, l’efficacité de l’isolation sera donc la même quelle que soit l’isolant utilisé, seule l’épaisseur de l’isolant variera.

Une bonne isolation se distingue donc plus par une bonne mise en œuvre que par l’isolant lui-même. Dans le cas d’un renforcement d’isolation, il est notamment important de s’assurer que l’isolation initiale a été correctement mise en œuvre et qu’elle est compatible avec l’isolant ajouté. Dans le cas contraire, il est important de procéder soit à son enlèvement soit au minimum à sa remise en place pour que l’isolation des combles soit optimale.


0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Isolation des combles à 1 euro

Plus de 15000 chantiers réalisés près de chez vous !

L'isolation des combles à 1 euro, c'est possible grâce aux certificats d'économies d'énergie. Ce n'est pas une loi mais bien une offre commerciale proposée par des entreprises   privées. On vous explique tout sur cette isolation à 1 euro et on s'engage sur la qualité des travaux.